Les Carrés d'Hélène
Les Carrés d'Hélène
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Câble HDMI 4K Plaqué Or en Nylon Tressé – 2 mètres
7.99 € 19.99 €
Voir le deal

 

 electro au féminin

Aller en bas 
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
Electre

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 72
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

electro au féminin Empty
MessageSujet: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Jeu 23 Fév 2012 - 17:31

Chers membres féminins du Forum électro,
je me suis livré à diverses reprises à des communications d’expériences d’electro stimulation de votre sexe .J'estimais peut être même en être devenu le spécialiste !
Entre autres considérations j’expliquais que ,contrairement à celle du sexe masculin, organe externe ,elle était ,à l’inverse, rendue particulièrement difficile du fait de son caractère interne.
Les plugs vaginaux sont expulsés ,ils entrent en concurrence « locale » avec les plugs anaux et le clitoris est insaisissable .Le tout est glissant ,mouvant et de sensibilités délicates à maîtriser pour un opérateur extérieur.
Rien à voir ,en effet ,avec une verge ,un gland ,des bourses etc auxquels il est facile ,surtout quand ils sont en érection ,de fixer des accessoires !
J’avais ainsi conçu deux types d’équipements féminins :
- l’un constitué d’une sorte de string permettant à la fois de maintenir le plug vaginal en place et de recouvrir le clitoris d’une électrode annulaire ;
- l’autre d’une électrode à succion de clitoris (bricolée à partir d’un aspi-venin).
- (voir les articles du Forum dédiés à ces sujets)
Ces deux « équipements » ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients mais aucun ne donne entière satisfaction, il faut « mettre la main à la pâte » pendant toute la séance parce que les plugs ou les électrodes se déplacent toujours à un moment .Ce n’est pas désagréable pour l’opérateur homme,mais il y a normalent mieux à faire !
Ces déplacements ,ces ruptures de contact modifient le rythme des choses, déconcertent l’intéressée ,provoquent des piqures électriques ,voire de véritables chocs !
Bref,bref.
Ayant par ailleurs l’expérience des pompes à succion pour tétons mâles,j’ai pensé équiper une coupelle d’une électrode.
Détail à rappeler pour n’en plus parler ici, il est souhaitable que l’électrode de cette coupelle soit connectée ou au moins connectable à un patch de bas ventre pour mieux répartir l’effet électrique sur la zone et ne pas le concentrer sur le seul clitoris. De fait on sait que plus la surface de contact est petite ,plus l’effet est fort ,donc trop fort puisque l’autre pôle est un plug anal.
Les pompes à seins sont en effet assez puissantes pour se maintenir sur un téton d’homme de structure évidemment bien plus résistante qu’un clitoris.
J’ai pensé ainsi avoir résolu le problème du maintien bien en place et donc très précis de mon électrode de clitoris.
Sur ce plan j’ai obtenu le résultat escompté, le clitoris à entièrement envahi la coupelle et est entré en plein contact avec l’électrode située à un tiers du fond soit environ à 3,5 cm de l’entrée.C'était du sérieux!
Las,l’intéressée a tout de suite ressenti l’effet mécanique du gonflement et de l’aspiration sanguine qui en est résultée ,lequel a pris le dessus sur tous les autres effets.
Je n’ai pas perçu et elle non plus que nous étions purement et simplement entrés dans une séance de « travail mécanique » du clitoris et complètement sortis de l’électro-stimulation-sexuelle.
Alors que cette séance avait un but de confort et de plaisir, elle s’est transformée en séance SM ,ponctuée de temps à autre d’effets électriques ravageurs ressentis comme des décharges fulgurantes ajoutant de la douleur électrique à de la douleur mécanique.
Le pire a été atteint lorsque, ayant enfin décidé de mettre fin à ce fiasco je n’ai pu retirer la coupelle sans être obligé ,littéralement, de l’arracher .Ces coupelles ne comportent pas de dispositif de remise en pression !!
L’effet d’arrachement sur un clitoris gorgé de sang pendant plus de 30 mn et brutalement relâché ……vous apprécierez sans doute mieux que moi!
Je ne serai sans doute pas contredit par ma « victime » qui, je l’espère ,confiera à nouveau sa personne pour l’avancée de la science électrique supposée érotique !!
Electre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Lun 27 Fév 2012 - 19:07

J'ai lu avec intérêt et émotion cette petite séance fiasco !
Je n'y étais pas et je ne sais pas si je le regrette pas un peu !
En fait je ne fais pas comme ca et commence souvent par une préparation en m'excitant à la main ou avec une pompe aspirante qui font grossir mon clitoris et le rendent plus sensible. .
C'est après,si j'ai le courage de m'arrèter que j'installe mon string SM en lycra fendu.C'est mieux que l'élastique en chambre à air de vélo,ca maintient bien le plug du vagin et ca permet de bien régler le contact de clito gonlé ..
L'aspiration du clito est pour moi bien différente de celle des seins pincés par ce que dans l'une on attire le sang qui va repartir en faisant du bien alors que dans l'autre le sang va revenir en faisant mal .
Voilà voila
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
Electre

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 72
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Lun 27 Fév 2012 - 19:27

Et bien,bravo pour cette adaptation semble t'il réussie !
Il est bien clair que je n'ai pas la prétention du "savoir" surtout quand il s'agit de "pratiquer" sur un terrain aussi difficile que celui du sexe opposé.
Cette difficulté ne s'arrête évidemment pas à l'électro.
Plusieurs membres masculins du forum nous font part de leurs expériences ou de leurs questions,force est de constater qu'à part vous,aucune "lectrice" ne l'a fait !
J'avoue ne pas savoir si,à part une "poignée" d'entre vous,et j'en doute,nombre de femmes pratiquent l'électro ,elles demeurent en tous cas fort discrètes !
J'avais également pensé à adapter un "harnais" féminin tiré de la panoplie SM mais y avais renoncé en raison du choix de la taille .
Mon bricolage "chambre à air de vélo",peu esthétique il est vrai,présentait l'avantage d'être adaptable à tous "gabarit féminins".
Je reconsidèrerai peut être cette position après une visite chez "votre fournisseur",et ferai part de mes travaux d'adaptation.
Bien à vous
Electre
Revenir en haut Aller en bas
Modestine
Je progresse...
Je progresse...


Féminin Nombre de messages : 25
Age : 30
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

electro au féminin Empty
MessageSujet: trouvé sur le net   electro au féminin Bouton13Dim 1 Avr 2018 - 10:23

Modeste contribution féminine, j’ai trouvé cet article sur le net, il manque de photos mais explique assez bien, pour moi, la particularité de notre pratique :




[size=32]L’électrostimulation Femme [/size]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il est temps d'aborder son pendant : l'électrostimulation féminine. Parce que nous avons toutes le droit de prendre du plaisir !
Toutefois nous connaissons quelques difficultés supplémentaires pour apprécier ce plaisir, dû à notre anatomie. Notre sexualité est assez fragile, il y a une frontière mince entre la montée du plaisir vers un orgasme satisfaisant et un loupé total.
Pour commencer, un clitoris est bien planqué, tout petit et il faut chercher avant de le trouver.
Ensuite le vagin est musclé, il bouge beaucoup, est assez grand et il est naturellement très lubrifié, ce qui n'est pas idéale pour faire tenir en place les accessoires d'électrostimulation.
Et c'est le mélange de stimulation du clitoris et des spasmes vaginaux qui provoquent l'orgasme.
Ajoutez à cela la sueur qui coule naturellement sur la peau quand on est excité et vous comprendrez que l'élecrosexe femme demande quelques aménagements.
Les principaux défis sont de fixer solidement les sextoys d'électrostimulations et les accessoires pour éviter qu'ils ne glissent ou ne bougent pendant la séance. C'est toujours très désagréable de recevoir une piqûre électrique d'un accessoire qui a bougé à cause des contractions musculaires (surtout au niveau du clitoris qui est très sensible) ou qui s'est décollé à cause de la sueur ou de perdre un accessoire pendant la séance. Sans compter les interactions électriques possible entre l'anus et le clitoris, deux zones très proches, si vos sextoys tournent ou bougent. Le plaisir retombe immédiatement.
Autre challenge, trouver le bon système, la configuration électrique qui vous fera monter au plafond.
Comment faire circuler le courant entre votre anus, votre vagin, votre clitoris et votre pubis tout en installant vos accessoires d'électrostimulation de manière à ce qu'ils ne glissent pas ? Et je ne vous parle pas des seins pour lesquels on pourrait écrire un recueil.
Quel est le but de l'électrostimulation femme ?
L'électrostimulation femme poursuit deux buts le plaisir et la jouissance chez celle qui la pratique. En outre, l'électrostimulation femme provoque des sensations plus jouissives qu'une simple pénétration.
Enfin les femmes contrairement aux hommes peuvent enchainer les orgasmes. Si un partenaire ne le leur permet pas, l'électrostimulation féminine n'a pas ce problème.
En outre cette pratique permet d'atteindre le plateau, cette phase ou l'excitation sexuelle est constante et très agréable. Vous pourrez ensuite augmenter doucement le plaisir pour basculer dans l'orgasme et revenir au plateau ensuite. C'est sans fin et c'est très bon.
Comment atteindre le plateau avec l'électrostimulation féminine ?
Il vous faut expérimenter mais surtout varier l'emplacement des sextoys pour l'électrostimulation féminine. Notre conseil, c'est de stimuler à la fois l'anus et le vagin avec différents sextoys électriques, les tétons étant un bon complément si vous êtes sensibles.
Modulez les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]pour apprendre ce qui vous plait, ce qui vous excite ou ce qui vous répulse.
Usez des courants faibles et forts, abusez des sautes de tension, des chocs pour mieux vous connaître et découvrir de nouvelles sensations très plaisantes. Peut-être êtes-vous attirées par le BDSM ? Ou par la douceur ? C'est l'occasion ou jamais d'essayer.
Attention à bien choisir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], non une malette pour l'électrostimulation sportive ou liée à la rééducation musculaire. Les effets ne sont pas les mêmes et la plus forte intensité du courant peut s'avérer dangereuse pour vos zones érogènes.
Autre astuce, n'oubliez pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il accroit la conduction du courant et donc votre plaisir. Etalez le sur les zones ou vous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou enduisez en votre vibromasseur ou votre gode ou votre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Quel orgasme attendre d'une séance d'électrostimulation femme ?
D'abord vous n'êtes pas obligée d'atteindre l'orgasme lors d'une séance d'électrostimulation femme : vous pouvez parfaitement vous en tenir à un plaisir constant et durable.
Ensuite vous pouvez avoir une autre façon d'aborder le plaisir, par la douleur : l'électrostimulation vaginale ou du clitoris est pratiquée dans le BDSM.
Enfin ce qui est intéressant avec l'électrosexe, c'est la possibilité de multiplier les orgasmes. C'est open bar, tant que vous avez des piles chargés et que votre corps en a envie.
Après une séance, hormis des courbatures dues à la fatigue physique, vous n'aurez aucune douleur, encore moins des brûlures mais un grand sentiment de satisfaction et de plénitude.
Comment positionner ses électrodes et ses sextoys pour une séance d'électrostimulation femme excitante ?
Je vous conseille pour commencer de jouer sur les sensations anales et vaginales ou clitoridiennes.
Pour l'anus, vous pouvez utiliser un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
L'avantage est double, il assure une bonne prise en main & vous pouvez vous asseoir, faire des va et vient dessus, sans peur de le casser. Il ne risque pas de sortir.
Intéressant pour le plaisir anal.
Pour les sensations vaginales, vous pouvez utiliser un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour stimuler le vagin et le clitoris par des impulsions électriques. Pas de problème de double stimulation évoqué plus haut, le sextoy est fait pour cela.
En outre il s'utilise aussi pour la stimulation de l'anus et du périnée. Unique inconvénient, vous devez le faire aller et venir à la main. Si vous êtes seule, l'oeuf électrique évoqué plus haut sera d'un grand secours.
Dernier conseil ne jouez pas exclusivement seule : votre partenaire peut tenir les sextoys, réglez les stimulations de la malette d'électrosexe. Oui, oui un partenaire ça doit bien servir à quelque chose et surtout être à votre disposition pour que vous preniez du plaisir Surprised)
Comment faire pour faire tenir vos accessoires ?
Nous en avons parlé plus haut, mais parfois les accessoires d'électrostimulation glissent ou tiennent mal en place, à cause de la sueur ou de vos contractions musculaires. Et chaque perte de contact peut occasionner des piqûres électriques fort désagréables.
L'une des solutions est d'utiliser une culotte serrée pour bien faire tenir vos accessoires en vous. Prenez une vieille culotte que vous pourrez découper pour faire passer les fils ou que vous pourrez jeter sans regret. Autre solution une culotte en lycra fendue qui plaque bien les sextoys contre la peau. Idéal.
La culotte permettra au plug anal ou au rabbit pour électrostimulation de rester fermement en place. De même pour les électrodes qui auront moins tendance à bouger.
Vous pouvez utiliser la même technique pour votre poitrine avec un soutien gorge.
Le seul inconvénient, c'est que vous serez moins à l'aise pour déplacer les sextoys et varier les sensations pendant votre séance.
Enfin il existe un accessoire qui ne sort pas tant qu'on ne l'expulse pas : l'oeuf d'électrostimulation.
La position a aussi son importance.
Quelles sont les zones à exciter avec l’électrostimulation femme ?
Les zones externes
Au niveau externe, on excite l’entrée de l’anus, les mamelons et le clitoris. Selon les personnes, l'électrostimulation des seins peut déclencher un orgasme ou accroître la douleur ressentie. Tout dépend du but de la séance.
Attention aux branchements de votre circuit : le courant doit si possible éviter le cœur.
Les zones internes
Au niveau interne, les femmes sont sensibles à l'électrostimulation anale, l'électrostimulation du clitoris et l'electrostimulation vaginale. Ce qui fait beaucoup de terrains de jeux.
Attention toutefois à ne pas stimuler exclusivement dans la même zone : par exemple si vous électrostimulez le vagin et le clitoris en même temps avec 2 sextoys différents, vous ne pourrez pas avoir un effet agréable et excitant pour les deux en même temps. A moins de ruser comme nous vous le proposerons dans la rubrique suivante. Le clitoris est plus sensible et fragile que le vagin, ils ne réagiront pas aux mêmes intensités et vous devrez privilégier l'un des deux.
Quel circuit électrique privilégier ?
Pour l'électrostimulation sexuelle féminine, il vaut mieux privilégier un circuit long, plus efficace qu'un circuit court. A vous de trouver ce qui vous stimule le plus et vous mène à l'orgasme.
Par exemple un circuit plug vaginal - électrode sur le clitoris est court.
Par contre un circuit plug anal - électrode de clitoris est plus long et stimule le vagin ce qui est plus excitant.
Le summum ? Branchez sur le canal B du boitier électrosexe un plug anal (un oeuf d'électrostimulation) relié à 2 électrodes à placer sur le clitoris et le bas ventre. C'est la la ruse dont nous parlions plus haut, toute la puissance n'est pas concentrée sur le clitoris. Ainsi les stimulations électriques traversent l'anus, tout le clitoris et une partie du bas ventre. Et si vous ajoutez un plug vaginal bipolaire sur le canal A du boitier d'électrostimulation, la vous stimulez pleinement toutes les zones très érogènes.
D'une manière générale, un circuit long et en profondeur est plus efficace qu'un circuit court ou en surface. Pourquoi ? Parce que le circuit court ou en surface ne laisse pas de place pour l'imaginaire. Le corps identifie d'où viennent les sensations et il n'y a finalement rien de neuf. Exactement l'inverse du circuit long ou en profondeur.
Enfin terminons par l'exemple d'une séance d'électrostimulation
Exemple d'une séance d'électrostimulation
Une bonne séance ne doit pas dépasser 1h30. Le jeu fatigue que ce soit musculairement ou nerveusement, par la puissance des contractions et des sensations ressenties.
Commencez par vous exciter doucement à la main ou avec une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] afin de le rendre plus sensible et de le faire grossir.
Puis réveillez votre organisme et vos muscles avec un programme de vagues. Ce type de stimulations est doux, confortable, pas encore excitant mais il vous prépare bien à la suite du jeu et vous permettra ensuite d'accroître doucement l'intensité des stimulis. Comptez 15 à 20 minutes.
Puis augmentez la puissance et l'intensité des impulsions : mélangez les chocs électriques, les montées et les descentes pour faire croître votre excitation et quitter la douceur. Laissez agir 20 minutes maximum. Votre corps doit être chaud, parcouru des contractions des abdominaux et des muscles pelviens.
C'est déjà un peu fatiguant, alternez ces phases de montée en puissance avec les vagues pour récupérer et continuer à jouer. Vous devez avoir atteint la phase du plateau, le moment ou le plaisir est très présent mais pas encore assez pour atteindre l'orgasme.
Si ce n'est pas le cas, accroissez encore l'intensité des montées en puissance. Attention à ne pas saturer vos organes et couper toute sensibilité.
A ce moment vous avez le choix : soit vous accroissez encore l'intensité pour déclencher l'orgasme, soit vous souhaitez utiliser un sextoy ou avoir recours à l'aide de votre partenaire soit vous redescendez vers le plateau. Vous décidez selon vos envies !

Modestine
Revenir en haut Aller en bas
persopp
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
persopp

Masculin Nombre de messages : 91
Age : 69
Adresse : Yvelines
Date d'inscription : 10/09/2017

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Dim 1 Avr 2018 - 11:57

Bonjour Modestine,

Voilà effectivement un très bel article qui devrait intéresser et rassurer bon nombre de femmes tentées par l'électro.
Beaucoup de remarques pertinentes concernent l'électro en général, ce qui le rend globalement très intéressant.
Merci pour ce post.
persopp
Revenir en haut Aller en bas
hot master13
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
hot master13

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 69
Adresse : toulon
Date d'inscription : 12/02/2018

electro au féminin Empty
MessageSujet: stim féminine   electro au féminin Bouton13Ven 6 Avr 2018 - 8:44

Bonjour Modestine et merci pour votre collaboration de femme pratiquante . Il y en a si peu ....

Certes il y a dans votre message une certaine bienveillance pour Mystim , qu'on pourrait associer à de la publicité , mais ma fois pourquoi pas au vu du prix de la box qui n'a rien à voir avec les fabrications d'Erostek et qui peut permettre de découvrir à moindres frais l'estim et ensuite de passer à d'autres marques ou à des stimulations par amplificateur Hi FI et modes audio, encore plus efficaces  .....
Pour la stim du clitoris avez vous vu aussi les fabrications d'estimmer qui permettent de maintenir le contact avec  ? 
Quant aux circuits longs , ils sont aussi pratiqués par les hommes en reliant rectum (prostate) et sexe ( gland , verge, testicules , en associant aussi les 2 derniers ) et nous en apprécions les effets aussi ... 
Pour les patchs qui peuvent se décoller , sur les parties sans poils on peut les recouvrir d'un scotch large ( 5 cm) : je pense plutôt aux tétons par exemple ( patch large sous le scotch associant les aréoles aussi ) et pas aux parties plus lubrifiées et plus sensibles ....

Vous évoquez des œufs électrifiés , quelle marque ? mystim également ? 

Les électrodes anales présentées sont à priori  conductrices aussi sur l'anus , n'avez vous jamais testé des électrodes de ré-éducation périnéale homme anales avec des électrodes similaires femme vaginales , en circuit LONG aussi ?  Elles ne stimulent pas les muscles superficiels mais profonds . Bon,  certes , pas de la marque mystim .... Mais moins chères . 

Vous avez aussi tout à fait raison de conseiller de ne pas employer de stimulateur musculaire , fréquences, intensité et voltage ne sont pas adaptés au plaisir sexuel . Vous pouvez en plus insister sur le danger de stimuler avec de tels tens les tétons par exemple , la pénétration plus profonde de ces courants inadaptés à l'excitation sexuelle entraîne un danger pour le coeur, muscle aussi ....
Avec la boite mystim et avec d'autres stimulateurs dédiés à l'estim , en circuit long ( et les 2 tétons reliés entre eux sur une même voie pour diviser en deux ) les risques sont très faibles à nuls , excepté bien sur pour les cardiaques , porteurs de stendts métalliques quand même .... 

En conclusion nous souhaiterions continuer à recevoir  des confidences encore plus personnelles sur votre expérience de l'estim , les tops et les flops aussi .... 
Pour éventuellement essayer de convaincre nos compagnes bien réticentes à ces méthodes , que nous pratiquons souvent en cachette pour ne pas les effaroucher ou même épouvanter .... 

Bien à vous .
Revenir en haut Aller en bas
persopp
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
persopp

Masculin Nombre de messages : 91
Age : 69
Adresse : Yvelines
Date d'inscription : 10/09/2017

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Ven 6 Avr 2018 - 9:25

Bonjour,
Ce message instructif pour beaucoup renvoie sur d'autres articles très intéressants qui donnent un bel aperçu de l'e-stim.
Une belle entrée en matière qui amène directement à des conseils d'achats sur des produits qui coûtent les yeux de la tête, 
boîtiers de stimulation ou électrodes…
Des boîtiers dont il faut bien lire les caractéristiques : Plage de fréquence 1 à 160 hz !
Et combien se font piéger à acheter ni plus ni moins qu'un TENS ou un EMS… qui ne peut amener que picotements (ils le disent bien, d'ailleurs) 
et autres sensations qui n'ont rien à voir avec de vrais boîtiers d'électrostimulation sexuelle tels que les ET312 ou 2B et ceux fabriqués 
à partir d'un ampli pour 100 à 200 euros maximum suivant les fonctionnalités.
On sait tous (enfin presque) que des fréquences supérieures à 400 Hz (dont seuls sont capables ces 3 types d'appareils) sont nécessaires 
pour ressentir les vrais effets plaisir de l'e-stim.
Combien de temps faudra t-il encore pour que les néophytes dépensent des centaines d'euros inutilement, voire se dégoutent de l'e-stil, 
avant d'investir à moindre frais dans des solutions qui ont fait leurs preuves depuis des années ?
Je pense que ce type de forum à un rôle à jouer pour éviter cela.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Modestine
Je progresse...
Je progresse...


Féminin Nombre de messages : 25
Age : 30
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Dim 8 Avr 2018 - 7:44

L’article que j’ai purement et simplement copié-collé n’est pas un message mais une communication et je ne fais donc aucune publicité Mystim, appareils que je ne connais pas !
Je suis plutôt du genre bricolage et, à part un bon electro stimulateur 2B je fabrique moi même tous les accessoirs, ce qui fait partie du plaisir.....
Modestine
Revenir en haut Aller en bas
hot master13
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
hot master13

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 69
Adresse : toulon
Date d'inscription : 12/02/2018

electro au féminin Empty
MessageSujet: fréquences ?    electro au féminin Bouton13Dim 8 Avr 2018 - 7:56

Je dirais même , au sujet des fréquences , plus c'est long plus c'est bon .... 
Avec audacity on arrivé à voir les pics que ce soit des routines de l'ET312 ou celles des fichiers audio dédiés ( smartstim entre autres ) soit en passant par l'ET312 en mode audio ( qui n'écrète pas les signaux contrairement à ce qui a été dit parfois ) ou avec  ampli +/- transfo de puissance  et les meilleurs sont bien ceux qui alternent basses fréquences de courte durée ( 100 à 500 Hz selon moi) pour les chocs et de plus hautes ( 2000 à 20 000 Hz ) pour entretenir l'excitation et la faire monter aussi . Pour évaluer voltage et intensité c'est beaucoup plus difficile , les multimètres du commerce étant réglés sur du 50 Hz , il faut un oscilloscope . A ce sujet j'ai testé les logiciels mis en ligne gratuitement , mais j'ai eu des soucis pour comprendre les graphes . Auriez vous des conseils sur ce point ? 

Ensuite , vous avez parfaitement raison pour les tens et autres appareils électriques spécialisés dans la musculation , à éviter : pas de muscles dans la verge ( sauf ceux releveurs situés sous le pubis et qu'on sectionne parfois pour augmenter sa longueur au repos ) ni dans le clitoris , certains ( paulannie par exemple ) utilisent des box chinoises de faible prix , dont je ne connais pas les caractéristiques mais qui peuvent s'approcher plus du BDSM au vu des aspirations de l'utilisateur , avez vous idée de ces caractéristiques ?
Et pour la box 2B que je croyais plus orientée BDSM ? Je l'ajoute après avoir lu le message de Modestine , qui aposté alors que j'écrivais, je complète donc mon message .... 
Que Modestine ne se sente pas visée , les références données , toutes axées sur Mystim , pouvaient laisser penser à une certaine affection pour la marque, que moi non plus je ne connais pas .....C'est bien pour cela que je pose la questions des fréquences délivrées par les box de la marque ..... Mais comme vous utilisez la 2B , Modestine, avez vous testé avec audacity les fréquences des signaux délivrés ? 

Bon, on va me reprocher de poster dans un sujet qui n'est pas le bon , mais il vient aussi en réponse directe du message de Modestine   : quelles fréquences pour les box Mystim ? Pour ceux ( celles s'il y en a ? ) qui pratiquent ? Et pour les autres ? 
Si les réponses fusent , on pourra ouvrir un autre sujet basé sur les fréquences cette fois .... S'il est enterré , de profondis ..... 

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
hot master13
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
hot master13

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 69
Adresse : toulon
Date d'inscription : 12/02/2018

electro au féminin Empty
MessageSujet: électrodes ?    electro au féminin Bouton13Dim 8 Avr 2018 - 8:20

Je partage bien aussi l’intérêt des électrodes bricolées , initié par Electre  ....
Pour des électrodes rectales ( ou vaginales , sur ce point pas d'idée ...) avez vous testé les tubes à cigares ( alu ) dont on enlève l'enduit isolant sur la partie arrondie voulue avec un produit adéquat : anti-adhésif ou acétone , bien laver ensuite .  Les puristes vont regretter l'inox médical , mais bon ce n'est pas le même prix ....
Une remarque toutefois : l'électrolyse que craignent certains ne se produit pas à ces intensités aussi faibles : tout au moins les micro-quantités délivrées sont insignifiantes , sauf si vous le gardez à demeure trop longtemps , ce qui n'est guère commode , n'est-ce pas .......  
 Cependant si vous avez plug ou gode en inox, vous pouvez aussi l'électrifier ...Quitte à isoler la portion voulue si la stimulation des muscles de l'anus ou constricteurs du vagin ne sont pas souhaitées ..... 
Zut autre sujet hors sujet .....
Une discussion démarre ainsi , désolé pour les grincheux ...
Si le sujet se renforce , un nouveau se créera .... 
Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
persopp
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
persopp

Masculin Nombre de messages : 91
Age : 69
Adresse : Yvelines
Date d'inscription : 10/09/2017

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Dim 8 Avr 2018 - 9:00

Allez, restons hors-sujet puisque c'est ici que se fait la conversation en ce moment…
Les caractéristiques des malettes Mystim indiquent une fréquence de 160Hz ! On est plus proche des barbelés que du nirvana…
Autre intérêt d'Audacity, c'est la possibilité de créer un fichier stéréo avec une voie dont les variations de fréquences vont bien pour les parties sensibles (gland, clitoris…) et l'autre avec des fréquences plus basses pour le rectal.
Côté électrodes rectales DIY, il y a le plastique polymorphe qui est redoutablement facile à manipuler, mettre en forme, modifier.
Un must pour se fabriquer du sur-mesure à 20 euros le sachet de 500g.
persopp

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Modestine
Je progresse...
Je progresse...


Féminin Nombre de messages : 25
Age : 30
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Sam 18 Avr 2020 - 17:20

Je ne me souvenais plus des communications précédentes qui datent un peu ....
En les relisant je ne puis qu’y souscrire à nouveau et même en rajouter sur deux points:
- la sexualité féminine est fragile et les circuits longs sont à recommander et la configuration anus/clitoris-pubis d’une part et vagin en bipolaire d’autre part est probablement la seule possible;
- la « collaboration » d’un ou d’une partenaire ne me semble d’aucune utilité tant la conduite de la séance demande de relaxation, de concentration, de doigté sans intervention de tiers.
Et puis je ne suis pas certain que le voyeurisme y trouve son compte car, en fait, il n’y a rien à voir.
C’est pourquoi les sites pornographiques en font des tonnes pour appâter le chaland masculin, mais c’est du pur bidonnage.
Modestine
Revenir en haut Aller en bas
hot master13
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
hot master13

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 69
Adresse : toulon
Date d'inscription : 12/02/2018

electro au féminin Empty
MessageSujet: électro féminine    electro au féminin Bouton13Dim 19 Avr 2020 - 8:51

Bonjour Modestine ,
Le branchement que vous évoquez en 1 était celui pratiqué par Electre sur la vidéo mise en ligne à l'époque , je suis bien incapable de déterminer la valeur de son effet orgasmique , est-ce celui que vous mettez en premier vous aussi ? Je me rappelle cependant qu'à partir d'une certaine intensité et malgré la dérivation sur le pubis la partenaire sursautait de douleur et que son orgasme final avait été obtenu par des caresses manuelles ( buccales aussi ? je ne m'en rappelle plus et je ne sais si elle est encore en ligne ... ) Vous avez dit dans un autre message , tout au moins d'après ce que j'ai compris que tous deux étaient plutôt masochistes , il est vrai que la différence entre plaisir et douleur maitrisée est délicate .....

Vous évoquez ensuite la difficulté pour une femme de se laisser "conduire" par un(e) partenaire extérieure , c'est aussi vrai pour un homme car si l'effet du courant est plus visible sur une verge, des testicules,  que sur un clitoris et un vagin ,le ressenti personnel du "soumis" est aussi peu évident pour le-la  "maitre(sse) pour simplifier les appellations Certes on peut voir la verge gonfler, balancer mais ces preuves d'excitation peuvent arriver aussi sous la douleur au départ pour se "ratatiner" ensuite .... Pour avoir testé sur moi le pilotage par un spécialiste de l'estim, je reconnais que sa façon de faire n'était pas adaptée à mon excitation et que je préfère beaucoup me conduire moi-meme pour jouir en faisant varier intensité , branchements , et fichiers audio .....
C'est le problème d'une masturbation à mon avis , avec un(e) partenaire qu'on connait bien et qui nous connait bien on s'accorde s'il y a eu partage des sensations avant : guide des doigts, langue , membres extérieurs .... Plus difficile de se fier aux effets d'un courant qui ne passe pas par votre cerveau , non ? Certes les mouvements des hanches , de la tête, les gémissements peuvent aider mais l'effet de la hausse d'un potentiomètre , le changement d'un fichier ou de la pose d'une électrode ( avec la box estimway ça se fait sans commuter les fils sur la box , ni les électrodes sur la peau en moins d'une seconde ) sont impossibles à déterminer : le ressenti de l'autre n'est pas le votre et ne pourra être comparé à des caresses ....

Alors certes les vidéos d'estim masculine sont moins "bidouillées" si on observe le gonflement de la verge , son balancement et pour finir une éjaculation qui ne trompe guère sur le plaisir ressenti, encore que certains aiment bien jouir sous une certaine douleur dans la mesure où ils la maitrisent eux-mêmes ( enfin c'est mon cas si l'intensité est trop forte ou le fichier trop douloureux (basses fréquences ) je débande ...)
Sur des femmes les mouvements corporels , les gémissements de plaisir sont faciles à exagérer ou à feindre .... Et les voyeurs plus faciles à tromper comme vous l'avez dit ....

Je reviendrai cependant sur un aspect non évoqué et qui dépasse le forum estim : Les très nombreux sextoys féminins que j'ai évoqués dans un message précédent . Leur manipulation montrée sur de nombreux sites X ou des vidéos de camgirls sont pour des hommes soucieux d'apporter plus de plaisir à leur compagne que ce que permet leur sexe et le reste de leur corps est selon moi un plus intéressant sous réserve certes qu'elle soit volontaire .... Il y a souvent des obstacles psychologiques à cela , tout un passé de l'histoire sexuelle de chacune .... Je pense ainsi au Sona Cruise que ma compagne n'a jamais voulu tester alors qu'elle est très clitoridienne et que justement je ne peux le tester moi-meme sur elle sous peine de sollicitation trop intense, désagréable .... Elle a aussi refusé tout vibro ou gode non vibrant alors que ma verge est un peu trop fine pour son vagin , d'où mes souhaits de lui apporter plus de plaisir .... Mais je n'irai pas lui proposer l'estim ( elle ne sait pas que je pratique lorsque nous sommes séparés ) encore moins adaptée à sa jouissance ... Il n'y a pas que des voyeurs qui regardent de telles vidéos de sextoys hors estim mais aussi des partenaires soucieux d'apporter plus de plaisir à l'autre .....

hot master13
Revenir en haut Aller en bas
Modestine
Je progresse...
Je progresse...


Féminin Nombre de messages : 25
Age : 30
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Dim 19 Avr 2020 - 9:49

La configuration que je préconise et qui rejoint celle déjà relatée dans les communications précédentes n’a pas, à ses débuts été « une vallée de roses » parce qu’il y a eu des tâtonnements, des essais de matériels et de positionnement etc.
Au cours de ceux ci il y a eu des ratés du genre de l’électrode de clitoris qui s’échappe et inflige une piqûre électrique qui gâche une montée « en jouissance » etc
Bien d’accord avec vous, le pilotage par un partenaire, fût il très expérimenté n’est pas jouable pour les raisons que vous expliquez très justement.
Et vous ajoutez un point aussi pertinent sur l’irremplaçable partage des corps, mettons deux pour faire simple, qui interagissent sans tricherie.Dans l’amour physique il y a peut être de l’amour mais forcément de l’intime complicité.
L’électronique « masturbation est un formidable moyen individuel pour gérer son orgasme parce qu’il y a la souplesse du moyen électrique et le fantasme de l’instrumentalisation.
Puisque vous faites une digression   sur la taille de votre penis au regard de celle du vagin de votre compagne, je me permets de vous rappeler que ce n’est pas sa taille qui joue mais les mouvements que vous imprimer à sa porte et notamment les frottements de votre pubis contre notre clitoris ou l’angle de pénétration vers notre fameux point G.Sans parler de tout le reste du processus....

Juste pour finir, j’avais oublié la pratique de la electro les seins féminins, autre grand fantasmes masculin.Je ne sais pas ce qui en est pour les hommes mais pour les femmes et certainement pour moi ce n’est pas du tout agréable ni jouissif et de mon avis pas recommandables en BDSM. vaut mieux pour cette dernière pratique les bonnes vielles pinces, les étirements, le fouet etc ...

Et pour finir, juste une petite incidente sur la pompe à clitoris qui fait aussi fantasmer les hommes.Elle doit être appliquée avec discernement, tant pour ce qui est de l’outil éventuel de maintien de l’électrode que pour un autre type de sport sexuel.
En effet, le gonflement du clitoris, un peu comme celui des mamelons, le rend extraordinairement sensible lors de la libération.Le simple touché devient une véritable torture et je suis toujours étonnée de voir des vidéos de filles qui se font ainsi aspirées suscionnees de manière incroyable sans avoir l’air d’en souffrir !!!!

Je crois avoir fait un bon et honnête tour de la question.
Modestine
Revenir en haut Aller en bas
hot master13
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
hot master13

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 69
Adresse : toulon
Date d'inscription : 12/02/2018

electro au féminin Empty
MessageSujet: estim féminine    electro au féminin Bouton13Dim 19 Avr 2020 - 16:15

Certes, Modestine, un tour assez complet , encore que le tour d'une pratique sexuelle est difficile à préciser ..... Et comprend aussi des fantasmes pas forcément explicités ....
Pour ce qui est des tétons je suis très sensible de ce coté là ( ma partenaire n'hésite pas en profiter en les taquinant de façon très positive au moins autant que le gland ...) et n'étant pas du tout cardiaque je n'hésite pas à y mettre une électrode, l'autre reliée au sexe ou au rectum . DE préférence à une zone aussi sensible donc plutôt le gland de façon à ne pas mettre une intensité trop grande ( le rectum comme l'avait dit Electre est très humide et diffuse plus le courant sur une grande surface ) Bien sur je ne conseille pas cette sollicitation à n'importe qui, j'ai un cœur à toute épreuve, malgré mon age, comme l'ont prouvé des examens tout récents , ce qui n'est pas le cas de tous ..... Personnellement je ne pourrai jouir en stimulant seulement le sexe ou le rectum ...... Mon électrode des tétons comprend 2 patchs en parallèle car j'ai testé la stim d'un téton à l'autre sur une voie et c'est cette configuration qui est pénible, douloureuse  alors que la liaison gland-tétons me fait bander et jouir sans problème !
Ma partenaire est beaucoup moins sensible des tétons que moi et ma sensibilité l'a beaucoup surprise au départ , j'ai du la conseiller sur les agacements, pincements, torsions à effectuer .... Ainsi la sensibilité dépend aussi de particularités , pas seulement du sexe ....

Quant à la pompe à tétons, sur les miens j'ai testé avant une séance d'estim , car gonflés de sang ils deviennent encore plus sensibles mais le patch adhère alors difficilement dessus , il faut faire appel à 2 pinces dont la petite surface / patchs rend le courant plus piquant pour une même intensité et si ç’a été un fantasme au départ , j'ai vite abandonné ... J'ai vu sur le site d'une cam-girl , (Charlie ) un test d'aspi sur toute la vulve qui effectivement gonfle clitoris et surtout les lèvres , pas très esthétique ni valable au plan orgasmique ensuite car trop sensibles comme vous le dites ... Je ne fantasmerais pas dessus en tant que voyeur ....

Quant aux mouvements du gland sur le point G ils sont moins efficaces ( pour ma conformation ) que ceux de mes doigts : si ce derniers sont tout à fait aptes à sentir les petites crêtes les renflements de ce point G , il n'en est pas de même pour le gland qui a moins de capteurs sensibles .... Bien sur sans faire un mouvement de piston  mais de rotation, frottement sur le dessus et les cotés du vagin à se débuts on arrive à stimuler un peu ce point G avec une verge peu large mais une verge plus épaisse sollicite davantage les racines internes du clitoris par le coulissage et ses frottements contre la paroi du vagin sont plus efficaces ... Après la position aussi joue son rôle ( levrette, andromaque inversée , pas cuillères : verge pas assez longue ) 
Et si ma partenaire se masturbe aussi en frottant son clitoris contre ma verge sans pénétration mais avec une grande lubrification , sa jouissance est moindre .... Par ailleurs comme nos préliminaires commencent toujours par des caresses manuelles et linguales de son clitoris , cette stimulation est plus efficace car un doigt ( et à la rigueur le bout de la langue ) ressent mieux le gonflement de l'organe ( caché chez ma compagne) qu'une verge ou un pubis ( mais alors c'est elle qui mène la danse donc qui ressent l'effet ..... ) Bon, Hors Sujet OK mais plutôt que d'ouvrir un autre sujet ...
hot master13
Revenir en haut Aller en bas
Modestine
Je progresse...
Je progresse...


Féminin Nombre de messages : 25
Age : 30
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13Ven 5 Juin 2020 - 16:54

j'ai écrit un petit article dans une rubrique inappropriée, vous aller le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




electro au féminin Empty
MessageSujet: Re: electro au féminin   electro au féminin Bouton13

Revenir en haut Aller en bas
 
electro au féminin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro Féminine-
Sauter vers: